#16 Déchets

Sommaire du numéro

Enquête

Compost partout, poubelle plus p’tite

Sur la carte 

Où vont nos déchets ? Le mystère de la poubelle jaune.

Décryptage 

Vrac : sans plastique c’est fantastique !

Zoom

Pipi caca, la question qui pue

Edito

350 kg d’ordures, c’est ce que produit chacun de nous, en moyenne, en une année. Ouf, ces déchets ne squattent pas nos cuisines. Grâce à des sacs en plastique noir, bleu ou jaune, collectés chaque semaine par les éboueurs qui les emportent vers des contrées lointaines, là où on ne les reverra jamais… Vraiment ? Non. Nos déchets ne quittent pas le département. Ils rejoignent deux usines aux portes de Nantes. Là, une petite partie, celle qui peut être recyclée, est triée puis revendue sous forme de matières premières. Une autre est enfouie. Le reste, la majorité, est incinéré. Pour disparaître en fumée ? Non plus. L’incinération produit un peu d’énergie, mais surtout de gros cailloux noirs appelés mâchefer, des rejets atmosphériques et, en fin de processus, une sorte de cendre hautement toxique, dont on ne sait toujours pas quoi faire… Nos déchets sont là et ils polluent. Si nous étions obligés de nous en occuper tout seul, sûr qu’on en produirait moins. En pratiquant le compostage, par exemple, ou en achetant autant que possible des produits sans emballage et des articles d’occasion. Hé, mais, attendez… Ça existe aussi près de chez nous ça !

La carte

Les Autres Possibles, c'est un magazine carto-graphique. Au dos chaque mois : une belle carte illustrée & légendée à collectionner.

Que deviennent les déchets ménagers quotidiens des 600 000 habitants de l’agglomération nantaise ?
Une carto et des infos pour enfin lever le voile et comprendre comment mieux faire.

L'artiste : Audrey Bigot

Chaque mois, Les Autres Possibles invite un artiste local émergent à illustrer la cartographie du territoire.

Audrey Bigot est illustratrice sous le nom Bigout et designer au sein de l’Atelier moins mais mieux. Elle utilise ces différents supports pour questionner l’absurdité de nos modes de vie et apporter des solutions alternatives.